lundi 16 mars 2009

Sur la platine: mars 2009.



1. Majestic Arrows: "If I had a little love".
Depuis 2006, le label Numero Group se consacre aux rééditions soul et funk. La série eccentric soul a ainsi permis d'exhumer quelques pépites rares issues des catalogues d'obscures label. L'extrait retenu est tiré de la compilation consacrée au Bandit Label. On y entend le chant troublant des Majestics Arrows. Les livrets qui accompagnent chaque parution sont particulièrement pointus et instructifs. Quelques autres disques de la série valent particulièrement le détour comme les deux volumes issus des catalogues du Deep city label de Miami ou encore "Good God! A Gospel Funk Hymnal". Pour en savoir plus allez consulter le site de Numero Group.



2. Candie Staton: "Sure as sin".
Le chanteur du groupe Blur, Damon Albarn possède des goûts musicaux très sûrs et ecclectiques. Aussi, avec son label Honest Jons, il se lance dans la réédition d'artistes ou groupes qui lui sont chers. Quelques uns des disques sortis sur le label sont consacrés aux chanteurs de deep soul tels que Bettye Swann, ou encore Candi Staton. La très belle voix de cette dernière fait ici merveille. Il faut dire qu'elle solidement épaulée par les as du mythique studio d'enregistrement de Muscle Shoals.



3. Ella Fitzgerald et Duke Ellington: "Lullaby of Birdland".
Quand deux monstres sacrés se rencontrent, cela ne peut faire que des étincelles... La preuve (spéciale dédicace à Cyril qui m'a fait découvrir ce morceau terrible).

4. Triston Palmer: "Entertainment".
Assez méconnu, Triston Palmer est pourtant un interprète de reggae roots très efficace comme l'atteste cet "entertainment".

5. Soft: "Krim kont la Gwadeloup".
Ce gros tube en Guadeloupe a rythmé les récentes manifestations dans l'île.

6. Sharpshooters: "Balek".
L'épicentre du mouvement grunge peut-être situé à Seattle. En revanche cette métropole du nord-ouest des Etats-Unis n'était jusque ici pas connu comme étant un haut lieu du funk ou de la soul. La compilation dont est tiré ce morceau hypnotique, Wheedle's Groove - Seattle's Finest In Funk & Soul 1965-75, prouve le contraire. Chaudement recommandé.



7. Sharon Jones: "How long do I have to wait for you?". Sharon Jones est une chanteuse de Soul Funk américaine. Dans ses récents albums, elle fait revivre à l’âge d’or deces musiques ( années 60-70). Pour autant, sa musique ne sent pas le formol et elle parvient à y insuffler une souffle de fraîcheur. Elle s'appuie sur un groupe au son très carré, les Dap-Kings. Une touche reggae vient relever les ingrédients du titre retenu ici.

Sharon Jones et ses Dap-Kings.

8. Landfordaires: "Run on for a long time".
Enfin pour clore cette sélection, un titre impressionnant d'une solide formation de gospel, cousine germaine du Golden Gate Quartet. Si ce chant vous rappelle une chanson de Moby, c'est normal puisque ce dernier a samplé ce titre pour s'assurer un gros carton avec son "Run on", décalque très (trop?) proche de l'original.

1 commentaire:

M.AUGRIS a dit…

J'adore le premier morceau !