mardi 5 novembre 2013

276. Baba Brinkman: "Creationist cousins"

En dépit de la condamnation de Scopes, le "procès du Singe" a tout d'une victoire à la Pyrrhus pour les créationnistes. (1) Leur héraut, Bryan, y a été ridiculisé par l'avocat et libre penseur Clarence Darrow. Ainsi, lorsque ce dernier demande si les poissons ont été eux aussi noyés lors du Déluge, Bryan est bien obligé d'admettre une lecture symbolique de la Bible.
En dépit de ce fiasco judiciaire, les créationnistes ne désarment pas comme le prouve leur spectaculaire retour en force au cours des années 1980.
Nous nous demanderons ici comment les idées créationnistes sont parvenues à s'imposer auprès d'une frange non négligeable de la population américaine.

"A venerable Orang-outang." Caricature de Charles Darwin, tirée du magazine The Hormet, 22 mars 1871.


* Dieu contre Darwin.
Derrière les controverses qui opposent sur le terrain strictement scientifique créationnistes et évolutionnistes, ce sont deux visions du monde qui s’affrontent. 
 La vision évolutionniste (2) postule que les espèces vivantes sont le résultat du lent travail de forces naturelles. Comme d'autres avant lui (en particulier Lamarck), Darwin nie la thèse fixiste.  Il est en revanche , dans sa magistrale synthèse parue en 1859: L'Origine des espèces, le premier à proposer une théorie vraiment scientifique de l'évolution.
Le darwinisme (3) contredit donc la théorie créationniste de la Genèse. L'Homme ne serait plus une créature façonnée par Dieu, mais le dernier maillon d'une chaîne de transformations naturelles. Pour Jean-Pierre Martin (voir sources), "son hypothèse (...) ruine , sur trois points, au moins, le récit de la Genèse.
A la chronologie sacrée (Création en 6000 av. J.-C.), obtenue par calcul des 'généalogies', il oppose un âge terrestre de 200 millions d'années; la Genèse décrit la création définitive des espèces vivantes, et leur perpétuation à l'identique 'selon leurs semences': toute espèce animale ou végétale est donc à jamais fixée par la création divine, ce qui exclut toute évolution; Darwin fait de l'homme un animal, issu d'une longue séquence d'espèces, et contredit encore le récit biblique, où Dieu, par une 'création spéciale', crée un être à son image à qui il soumet le monde vivant."

A peine formulée, la théorie de Darwin  suscite de vifs débats idéologiques. (4) La polémique éclate dès 1860, à l'occasion d'un débat opposant l'évêque d'Oxford, antidarwinien, au naturaliste Thomas Huxley. Lorsque l'ecclésiastique demande au second s'il descendait du singe par son grand-père ou par sa grand-mère, Huxley rétorque: "Je prétends qu'il n'y a pas de honte pour un homme à avoir un singe pour père. Si je devais avoir honte d'un ancêtre, ce serait plutôt d'un homme: un homme à l'intellect superficiel et versatile qui, au lieu de se contenter de ses succès dans sa propre sphère d'activité, vient s'immiscer dans des questions scientifiques qui lui sont totalement étrangères, ne fait que l'obscurcir par une rhétorique vide, et distrait l'attention des auditeurs du vrai point de la discussion par des digressions éloquentes  et d'habiles appels aux préjugés religieux."
En 1877, le pape Pie IX évoque les "aberrations du darwinisme".  Toutefois, c'est bien après la mort de Darwin (en 1882) que l'opposition radicale au darwinisme se manifeste avec le plus de virulence. (5)  Elle est le fait des fondamentalistes protestants du Vieux Sud des États-Unis (la Bible belt) dont l'influence atteint son paroxysme lors du "procès du singe". Le déroulement des débats conduit pourtant les créationnistes à la déroute. Perçus dès lors comme d’obscurantistes bigots allergiques aux progrès scientifiques, ils se replient pour plusieurs décennies sur les États ruraux du sud, refusant officiellement l’engagement politique.


Jerry Falwell et Ronald Reagan en 1987.

Après cette éclipse relative, les fondamentalistes réapparaissent sur la scène politique au cours des années 1970. Pour diffuser leur vérité, ils se dotent d'écoles, d'universités où l'on enseigne la création du monde selon la Bible. Chaînes de télévision et de radios constituent d'autres vecteurs de diffusion du créationnisme. A longueur de prêches, de célèbres télévangélistes "orthodoxes", tels que Jerry Falwell, Jimmy Swaggart ou Pat Robertson, développent leurs thèmes de prédilection et obsessions:  la lutte contre l'avortement, l'homosexualité, la pornographie, le darwinisme...
La Majorité morale, une organisation de défense de l'orthodoxie évangélique  fondée par Jerry Falwell, s'avère tout à fait représentative de cette "nouvelle droite chrétienne" qui émerge à l'aube des années 1980. Cette Christian Right occupe depuis lors l’aile droite du Parti républicain qu'elle soutient de manière indéfectible. En 1980, la droite chrétienne apporte une aide décisive au candidat républicain Ronald Reagan pour l'emporter aux élections présidentielles. Une fois élu, ce dernier présente le darwinisme comme une simple théorie parmi d’autres, à traiter à égalité avec la théorie biblique de la création. Dans son sillage, G. W. Bush se prononce en faveur de l’enseignement de la « théorie biblique de la création » dans les écoles (à côté de la théorie darwinienne). 

* "Dessein intelligent".
Ce regain d'influence des créationnistes repose sur un argumentation renouvelée. 
Longtemps, l'offensive contre le darwinisme est le fait de groupes "créationnistes"
adeptes d'une lecture littérale de la Bible. Désormais, la plupart des créationnistes ne cherchent plus à interdire Darwin, mais à corriger ses thèses selon la notion nouvelle du « dessein intelligent».

Avec l’Intelligent Design (6), l’offensive contre Darwin se fait plus subtile. Pour ses partisans, la vie s'avère si complexe qu’elle ne peut provenir que d’un esprit supérieur, un « designer intelligent ». L'évolution des espèces existerait bien, mais elle serait organisée par Dieu ou une autre force surnaturelle. Et, tout en fustigeant la "science matérialiste", les créationnistes recherchent une caution scientifique à leur propos. Il se targuent de bénéficier de l'adhésion à leur cause d'universitaires reconnus, biologistes, mathématiciens, avocats.
L'offensive des créationnistes passent aussi par le Discovery Institute, un think tank "spécialisé" dans les questions d’environnement, de technologie et d’Intelligent Design. (7)
Le Discovery Institute utilise sa puissance financière pour diffuser la théorie du « dessein intelligent » et fait preuve d'un lobbying très actif auprès des politiques.
Pour propager ses idées auprès du grand public, le Creation Museum, installé à Petersburg dans le Kentucky, a ouvert ses portes en 2007. Les origines de l’univers, de la vie et de l’humanité y sont présentées conformément à une lecture littérale du livre de la Genèse.

Financé par le biais de donations à l’association chrétienne de promotion du créationnisme, Answers in Genesis, le Creation Museum présente les origines de la vie conformément à une lecture littérale de la Genèse. Les concepteurs du musée pourfendent la théorie de l'évolution. Des scènes de reconstitution font se côtoyer les premiers hommes et les dinosaures. Pourtant, « selon les théories scientifiques les plus acceptées, les derniers dinosaures se seraient éteints il y a 65 millions d’années et les premiers hommes seraient apparus 200 000 ans avant J.-C. », il est donc impossible qu’ils aient vécu au même moment sur Terre et se soient gentiment côtoyés comme le laisse croire cette reconstitution.


 * un frein: le Mur de séparation.
L'entreprise de remise en cause de la théorie de l’évolution et de promotion du créationnisme dans l'espace public reste entravée par le " mur de séparation" entre l’Église et l’État. (8)
La Cour suprême frappe ainsi de nullité des lois votées contre l'enseignement du darwinisme:
- En 1968, l'arrêt Epperson vs Arkansas invalide, pour violation du premier amendement de la Constitution, une décision de l’État interdisant "l'enseignement de la théorie selon laquelle l'humanité descend d'un ordre animal inférieur". Interdire le darwinisme, estimaient les juges, revenait à officialiser le point de vue d'une Église particulière, ce qui était contraire à l'esprit de la Constitution.
- Cette jurisprudence est maintenue et renforcée dix-neuf ans plus tard avec l'arrêt Edward v. Aguillard 1987. La Cour suprême invalide une loi de Louisiane qui interdisait d' « enseigner la théorie de l'évolution dans les écoles publiques à moins qu'elle soit accompagnée d'instructions concernant le créationnisme ». Or, pour les juges, la pseudo "science de la création" n'est qu'une religion camouflée. L'enseigner sur le même plan que le darwinisme reviendrait donc à privilégier une conception particulière du christianisme et à bafouer le principe de séparation de l'Eglise et de l'Etat.
Ces dernières années, la querelle de la parité, c'est-à-dire l'enseignement égal du créationnisme et des théories évolutionnistes, repart de plus bel dans certains États de la Bible belt (Arkansas, Kansas).
Si la question du dessein intelligent n'a pas été l'objet d'un jugement de Cour suprême, un tribunal fédéral de Pennsylvanie a toutefois interdit, en décembre 2005, l'utilisation dans les établissements publics d'un manuel présentant le dessein intelligent comme une alternative au darwinisme.



 * Regain de vitalité du créationnisme.
 Il n'empêche qu'aujourd'hui, les fondamentalistes sont devenus un lobby incontournable, parvenu à séduire et convaincre de très nombreux Américains. Ainsi, d'après un sondage de 2004, 55 % des Américains croient à la "création spéciale"de l'homme par Dieu, quand 13 % seulement s'y refusent. Enfin, 65 % souhaitent que le créationnisme – ou les théories de l’Intelligent Design – soit enseigné en même temps que la théorie de l’évolution.

Détournement d'une affiche raillant Sarah Palin, convaincue que "les dinosaures et les hommes avaient vécu en même temps sur Terre, il y a six mille ans". Cette colistière du candidat républicain John McCain  à l’élection présidentielle, se revendique une créationniste convaincue.

* Rap Guide to Evolution.
Le rappeur canadien Baba Brinkman est un disciple assumé de Charles Darwin, dont il a adapté De l'origine des espèces, dans son spectacle Rap Guide to Evolution. Cet ancien étudiant en biologie entend, de cette manière, contrer les arguments des adeptes du créationnisme. "Le créationnisme est une croyance très intuitive, qui voudrait que le vivant, parce qu'il semble très compliqué, ait été fabriqué. C'est ce qu'on appelle 'l'illusion de la conception.' Darwin nous a démontré que cette complexité provient de l'accumulation lente et graduelle de changements aléatoires, les mutations les plus bénéfiques étant conservées à chaque génération."
Dans le titre ci-dessous, Brinkman décrit un repas de famille mettant aux prises créationnistes et darwinistes convaincus. Selon lui, le morceau Creationist Cousins " [...] est la version dramatisée d'un dîner de famille chez les Brinkman. Mes cousins sont des créationnistes, moi je plaide pour la perspective darwinienne. Tout cela est vrai, peut-être pas mot pour mot, j'ai quand même dû faire des rimes! Mais la substance des arguments s'appuie sur des discussions familiales réelles."


Notes: 
1. Créationnisme: apparue dans les milieux évangélistes, en réaction à la théorie de l'évolution, cette doctrine pose que le récit de la Genèse doit être accepté à la lettre. [définition proposée par le magazine L'Histoire n° 328, ainsi que celles des 2 notes suivantes] 

2. Théorie de l'évolution: elle formalise l'idée que les espèces évoluent. Cette idée, déjà présente chez Lamarck au début du XIXe siècle, prend toute sa dimension scientifique avec Darwin: les espèces évoluent au moyen de la sélection naturelle, processus qui s'exerce sur les individus. A terme, les espèces les moins adaptées à leur environnement disparaissent.
3. Darwinisme: nom donné, souvent avec une nuance péjorative, soit à la théorie de l'évolution élaborée par Darwin, soit à certaines de ses interprétations réelles ou supposées. Deux points sont spécialement en cause: l'animalité de l'homme et le principe d'après lequel l'évolution serait guidée par le hasard.
4. Le darwinisme nourrit à la fois des débats théologiques, au sein des différentes Églises, mais il devient également un enjeu politique, entre conservateurs et libéraux.
5. La hiérarchie catholique infléchit lentement ses positions. Ainsi, en 1950, l'encyclique Humani generis  affirme qu'il n'existe pas d'opposition entre l'évolution et la doctrine de la foi.
6. Le terme Intelligent Design a été inventé en 1988 par le paléontologue américain Stephen C. Meyer et a donné naissance, au début des années 1990, au mouvement du même nom. Il s'agit de l'idée selon laquelle, s'il y a bien évolution des espèces, elle est organisée par une intelligence supérieure. L'idée a été raffinée dans les années récentes aux Etats-Unis, afin de fournir aux fondamentalistes une approche d'allure plus scientifique que le créationnisme.
7. Établi à Seattle dans l’État de Washington, le Discovery Institute a été fondé en 1990. Il dispose en outre d'un Center for Science and Culture, dévolu à l’Intelligent Design. Il est financé par les mêmes groupes chrétiens conservateurs qui ont contribué à l’élection de George W. Bush à la Maison-Blanche.
8. Une séparation implicitement garantie par la Constitution dont le premier amendement interdit l'établissement de toute église officielle.





Baba Brinkman: "Creationnist cousins."

Refrain:
Creationist cousins, they’re my relations, 
I love ‘em But when they talk about Jesus and Revelations and Judges
 I’ve gotta take it up with them 
 ‘Cause there’s a better explanation for the place that we come from, okay? 
Creationist cousins, they’re my relations, 
I love ‘em But at the dinner table we get on some crazy discussions 
 I’m always questioning their basic assumptions 
And saying, “yes I believe we came from monkeys, okay?”

Mes cousins créationnistes, ce sont mes proches parents,
je les aime bien, mais quand ils parlent de Jésus, de révélation et des Juges
Je dois prendre sur moi?
car il y a une meilleure explication sur nos origines, ok?
Mes cousins créationnistes, ce sont mes proches parents,
je les aime, mais à table nous avons des discussions folles
je suis toujours en train de remettre en cause leurs hypothèses de base
en disant, "oui je crois que nous descendons du singe, ok?


That’s the idea that most enrages Darwin’s detractors
The idea that we came from ape-like ancestors 
Some people still question this, and say:
 “If we came from Monkeys, then how come there’s monkeys still in existence?”
 Allow me to illustrate a similar instance
I’m descended from Dutch Calvinist immigrants 
Who came to Canada in the 1950s 
And I still have second cousins who live in the Netherlands 
But they’re not my ancestors; they’re my relatives 
Since we have common genetic elements 
 Inherited from our great grandparents 
 That’s just three generations back, but here’s the relevance
Three thousand generations back, human beings all have 
Common ancestors, so really we’re all relatives
 Which also means all relationships are relatively incestuous 
Further back we have common ancestors with chimps 
And gorillas and elephants and plants, and billions 
Of years back our ancestors are all single-cellular
But what I find incredible isn’t this principle 
 Of “unity of common descent”, that’s just elegant 
 What’s incredible to me is that some of my living relatives 
Still believe the earth was created about seventy-odd 
Centuries ago – around the time of the Egyptians 
By a benevolent God and that this same 
God Is currently manipulating the elements
And that evolutionism is devilish 
Did I mention that I was descended from 
Calvinist fundamentalists? 
 Well, I still have cousins as dedicated representatives 
Approximately twenty percent of them 
And at the dinner table we debate statistics
 And those debates get kind of interesting 
 They go like this...

C'est l'idée qui fait le plus enrager les détracteurs de Darwin
 l'idée que nous descendions d'un ancêtre simiesque
Bien des personnes ne l'acceptent pas, et disent:
"Si nous descendons du singe, alors comment expliquer que les singes soit toujours de ce monde?"
Permettez moi d'illustrer un cas similaire
Je suis le descendant d'immigrants néerlandais calvinistes
qui arrivèrent au Canada dans les années 1950
et je continue d'avoir des cousins au second degré qui vivent aux Pays-Bas
Mais ils ne sont pas mes ancêtres; ils sont mes parents
puisque nous avons des éléments génétiques en commun
hérités de nos grands-parents
C'est seulement trois générations en arrière, mais voici la pertinence
3000 générations en arrière, les êtres humains ont tous des ancêtres communs,
de sorte que nous sommes vraiment tous parents
ce qui signifie également que toutes les relations sont relativement incestueuses
Plus en arrière encore nous avons des ancêtres communs avec les chimpanzés,
les gorilles, les éléphants et les plantes, et des milliards
d'années en arrière, nos ancêtres sont tous mono-cellulaires
Mais ce que je trouve vraiment incroyable, ce n'est pas ce principe
 "de l'unité d'une origine commune", c'est juste élégant?
Ce qui est incroyable pour moi, c'est que certains de mes parents vivants
continuent de croire que la Terre a été créée il y a environ
70 siècles - à l'époque des Egyptiens
par un Dieu bienveillant et que ce même Dieu
est toujours en train de manipuler les éléments
et que l'évolutionnisme est diabolique
Ai-je mentionné que je descend de calvinistes fondamentalistes?
Eh bien, je continue d'avoir des cousins représentants consacrés?
à peu près 20 pour cent d'entre eux
et à la table du dîner, nous débattons de statistiques
et ces débats sont gentiment intéressants
ça donne à peu près ça...

 Refrain

I say, “Creationism is unscientific 
Ninety-nine percent of practicing scientists accept evolution 
As the best explanation we have for living systems 
 Why? 
Because there’s overwhelming empirical evidence!”
 And they say, 
“Baba, science isn’t run by consensus 
 That one percent is quite significant 
 Those are the creationist scientists who have found signs 
 Of intelligent design, but whenever they try and 
 Publish it in the mainstream literature, they get black-listed 
Besides, your presuppositions are materialistic 
Maybe all that evidence scientists say they’ve collected
 Just empirically proves that 
God wants our faith to be tested!” 


Alors, je dis, "le créationisme n'est pas scientifique
99% des chercheurs acceptent la théorie de l'évolution
comme la meilleure explication dont nous disposons sur les systèmes vivants
Pourquoi?
Car il y a des preuves écrasantes!"
Et ils répondent,
" Baba, la science n'est pas régie par un consensus
Ce 1% est très significatif
ce sont les scientifiques créationnistes  qui ont identifié des signes
de conception intelligente, mais à chaque fois qu'ils
essaient de se faire publier, ils sont censurés
En outre, vos présupposés sont matérialistes
 tous les éléments de preuve que les scientifiques
affirment avoir collecté de manière empirique prouvent juste 
que Dieu  veut éprouver notre foi!"

So then I say, 
“But that means your benevolent 
God Is perpetrating a massive intellectual fraud! 
So either evolution is the victim of a frame job
 Which explains all of its predictive successes 
Or we have to separate 
God from the scientific method” 
And that’s when my sister steps in 
To defend a different kind of creationism
 – Cultural creationism,
 Also known as “social constructivism” or “post-modernism”

Alors je rétorque
" Mais cela signifie que votre Dieu bienveillant
fait preuve de malhonnêteté intellectuelle!
Soit l'évolution est victime [frame job?]
ce qui explique le succès de toutes ces prédictions
soit nous devons séparer Dieu et la méthode scientifique"
Et c'est alors que ma soeur intervient pour défendre
une autre forme de créationnisme - "créationnisme culturel"
aussi connu comme "constructivisme social" ou "post-modernisme"

[...]


 Refrain


Sources:
- Mokhtar Ben Barka: "Dieu, Darwin et le prédicateur", in L'Histoire n°284, p44.
- Denis Lacorne: "Creationist revival", in L'Histoire n°328, p44.
- Olivier Postel-Vinay: "Cent cinquante ans d'affaire Darwin", in L'Histoire n°328, février 2008.
- Gaël Lombart: "Baba Brinkman, le rappeur darwinien", in Music n°3, juillet-septembre 2012.
- Jean-Pierre Martin: "Créationnisme", in "Dictionnaire des Etats-Unis", Larousse, 2010.
- "Constitution et religion: analyse de la jurisprudence américaine relative au créationnisme." (PDF)
- Mokhtar Ben Barka: "La droite chrétienne ou l'itinéraire politique des évangéliques américains."

Liens: 
- Le procès a inspiré de nombreux morceaux. PBS en propose quelques uns sur cette page.
- Le site internet de Baba Brinkman.
- La Cité des sciences: "Le dessein intelligent ou le créationnisme nouvelle mode."
- Passeur de sciences: "Offensive anti-science aux Etats-Unis."
- Science et avenir: "La résistance à Darwin à l'école est politico-religieuse."
- A propos du musée créationniste de Petersburg.
- Les sceptiques du Québec: "Créationnisme."; "Création intelligente."
- Les inrocks: "Darwin, nouveau parrain du hip hop?"
- Marianne: "L'école confrontée au créationnisme."


2 commentaires:

véronique servat a dit…

Très très fort monsieur Wonderblot, aller dénicher un rappeur canadien qui organise une battle autour de la table familiale sur le thème darwinisme vs créationnisme c'est juste épatant. Je mettrai volontiers mes gnous à cette table pour voir …

You're the best.

raoul blottiere a dit…

Oui ça pourrait être marrant... ou plutôt effrayant en fait.
Merci Vero.