vendredi 5 septembre 2008

82. José Afonso:"Grandola vila morena".

Depuis le début des années 1960, les guerres africaines (en Angola, au Mozambique et en Guinée Bissau) font vaciller l'empire portugais. En 1973, ces conflits absorbent le quart des dépenses de l'Etat. La lassitude gagne une opinion publique inquiète pour les appelés du contingents,  astreints à un service interminable et périlleux. De nombreux jeunes Portugais tentent de s'y soustraire. Le pays connaît alors une émigration massive engendrée par la pauvreté (100 000 départs par an au début des années 1970). Même les soutiens traditionnels de la dictature finissent par douter. Désormais, les officiers supérieurs des forces armées critiquent ouvertement l'intransigeance de Marcello Caetano, le successeur du dictateur Antonio Salazar, décédé en 1973. 

Article approfondi et mis à jour ici.

2 commentaires:

Florian a dit…

J'avais envie de partager avec vous cette version qui date de 2013 et dont les interprètes me sont sympathiques :
https://www.youtube.com/watch?v=M53-cxC8B1E

Julien blottiere a dit…

Excellent. Je viens d'ajouter.
Merci Florian.

J.