mardi 30 septembre 2008

97. Renaud:"Miss maggie".


Cette chanson de Renaud, composée en 1985, rencontre très vite un immense succès et suscite tout aussi vite la polémique. En effet, les paroles de la chanson constituent une ode aux femmes, auxquelles il oppose ce qui marque, selon lui, le pire de la masculinité. Le chanteur fustige la violence des Hommes, notamment leur agressivité dès qu'ils sont derrière un volant, les tueries gratuites des chasseurs ou encore le fanatisme des supporters de football.


En effet, le 29 mai 1985, soit quelques semaines avant l'écriture du morceau, a eu lieu le drame du Heysel. Ce stade bruxellois accueille alors la finale de la coupe d'Europe de football entre Liverpool et la Juventus de Turin. Les violences entre hooligans anglais et tiffosi italiens entraînent un mouvement de panique qui provoque la mort de 40 personnes. Les autorités sportives estiment que ce bilan ne doit pas empêcher la tenue du match qui a donc lieu!!!!!!!!




La tragédie du Heysel.


Reste que c'est avant tout l'évocation de Margareth Thatcher, premier ministre britannique, qui rend le morceau célèbre. En effet, Renaud multiplie les attaques, souvent violentes contre la dame de fer, dont il fait une exception au sein de la gent féminine.





Margareth Thatcher prend les rênes du parti conservateur en 1975 et accède au 10 downing street en remportant les élections de mai 1979. Aussitôt, elle développe une politique ultralibérale faite de privatisations, réduction des dépenses publiques. En politique intérieure, elle remporte son bras de fer engagé avec les syndicats, après l'échec de la grand grève des mineurs de 1985. Les syndicats connaissent alors une terrible hémorragie de leurs effectifs, avec une perte de 3 millions d'adhérents.
En 1985, elle signe un accord avec l'Eire à propos de l'Ulster, restreignant considérablement les possibilités tactiques de l'Irish Republican Army (IRA), après avoir laissé mourir 9 Républicains irlandais en grèves de la faim (en 1981).


En 1983, elle remporte de nouveau la victoire électorale, après avoir fait vibrer la fibre nationaliste au cours de la guerre des Malouines en 1982, remportée face à l'Argentine qui entendait mettre la main sur les îles Fakland.


Dans ses relations avec ses partenaires européens, Thatcher défend âprement les intérêts britanniques en obtenant une ristourne spéciale pour le Royaume uni dans ses contributions au budget communautaire ("I want my money back").


Si, l'exploitation des ressources pétrolières de la mer du nord permit un temps de relancer l'économie britannique, le bilan économique et social de l'ère Thatcher (1979-1989) reste mauvais avec un chômage persistant, une balance commercial déficitaire, une inflation galopante. Surtout, la casse sociale entreprise par la dame de fer frappe de plein fouet des régions entières (notamment les régions minières).


Bien sûr, la chanson de Renaud fit un véritable scandale en Grande Bretagne. Les tabloïds anglais purent alors reprendre leurs traditionnels refrains francophobes.


"Miss Magie". Renaud (1985)


Femme du monde ou bien putain
Qui bien souvent êtes les mêmes
Femme normale, star ou boudin,
Femelles en tout genre je vous aime
Même à la dernière des connes,
Je veux dédier ces quelques vers
Issus de mon dégoût des hommes
Et de leur morale guerrière
Car aucune femme sur la planète
N' s'ra jamais plus con que son frère
Ni plus fière, ni plus malhonnête
A part peut-être Madame Thatcher

Femme je t'aime parce que
Lorsque le sport devient la guerre
Y a pas de gonzesse ou si peu
Dans les hordes de supporters
Ces fanatiques, fous-furieux
Abreuvés de haines et de bières
Déifiant les crétins en bleu,
Insultant les salauds en vert
Y a pas de gonzesse hooligan,
Imbécile et meurtrière
Y'en a pas même en grande Bretagne
A part bien sûr Madame Thatcher

Femme je t'aime parce que
Une bagnole entre les pognes
Tu n' deviens pas aussi con que
Ces pauvres tarés qui se cognent
Pour un phare un peu amoché
Ou pour un doigt tendu bien haut
Y'en a qui vont jusqu'à flinguer
Pour sauver leur autoradio
Le bras d'honneur de ces cons-là
Aucune femme n'est assez vulgaire
Pour l'employer à tour de bras
A part peut être Madame Thatcher

Femme je t'aime parce que
Tu vas pas mourir à la guerre
Parc' que la vue d'une arme à feu
Fait pas frissonner tes ovaires
Parc' que dans les rangs des chasseurs
Qui dégomment la tourterelle
Et occasionnellement les Beurs,
J'ai jamais vu une femelle
Pas une femme n'est assez minable
Pour astiquer un revolver
Et se sentir invulnérable
A part bien sûr Madame Thatcher

C'est pas d'un cerveau féminin
Qu'est sortie la bombe atomique
Et pas une femme n'a sur les mains
Le sang des indiens d'Amérique
Palestiniens et arméniens
Témoignent du fond de leurs tombeaux
Qu'un génocide c'est masculin
Comme un SS, un torero
Dans cette putain d'humanité
Les assassins sont tous des frères
Pas une femme pour rivaliser
A part peut être Madame Thatcher

Femme je t'aime surtout enfin
Pour ta faiblesse et pour tes yeux
Quand la force de l'homme ne tient
Que dans son flingue ou dans sa queue
Et quand viendra l'heure dernière,
L'enfer s'ra peuplé de crétins
Jouant au foot ou à la guerre,
A celui qui pisse le plus loin
Moi je me changerai en chien si je peux rester sur la Terre
Et comme réverbère quotidien
Je m'offrirai Madame Thatcher

1 commentaire:

Jerry OX a dit…

Quel scandale et quel tube en effet ! En 1986 , Avec "miss Maggie " Renaud s'ouvrait au marché Anglo-saxon avec la provocation qu'on lui connait !

Une année charnière puisqu'il allait réunir 180 000 spectateurs pendant un mois au Zénith et vendre 1 300 000 exemplaires de son disque "Mistral Gagnant" (et 150 000 exemplaires du 45 tours "Miss Maggie" ) . Un hymne à la femme qui fera beaucoup de bruit ! merci pour ce billet et ce blog !