mercredi 15 avril 2009

154. Lord Kitchener: "Birth of Ghana".



Sur le Golfe de Guinée, au niveau de l'Equateur, le Ghana est entouré de pays francophones (Côte d'Ivoire, Togo). On peut y distinguer deux grands domaines bioclimatiques: au nord, la savane, au sud, de grandes forêts. 21 millions d'habitants habitent ce petit territoire, riche en gisements aurifères. Aussi, il prend donc le nom de Gold Coast, Côte de l'or. A la fin du XVème siècle, les Portugais y installent des comptoirs commerciaux, avant d'être chassés par les Hollandais, puis les Britanniques qui prennent le contrôle du commerce de l'or. La traite des esclaves constitue l'autre commerce lucratif du pays (jusqu'au milieu du XVIIIème siècle).

Fin XIXe, le pays ashanti (au nord) se rebelle, la couronne britannique envoie alors l'armée. Le territoire ashanti est soumis et les Britanniques fixent les frontières en 1901. Dans les années 1920, la Gold Coast devient la colonie la plus prospère du continent africain grâce au commerce de l'or et du cacao.


Lord Kitchener.

En 1925, les colons britanniques organisent des élections pour mettre en place un conseil des chefs indigènes. Pourtant la vie politique ne se développe véritablement qu'au lendemain de la guerre. Face aux troubles et à la montée des nationalismes, les Anglais comprennent qu'il est nécessaire de donner un peu plus d'autonomie au pays. Les partis politiques sont autorisés.


En 1949, le docteur Kwame NKrumah fonde le Parti de la Convention du Peuple. Il lance en 1950, une "campagne d'action positive"(désobéissance civile,boycott, grèves). Son emprisonnement par les autorités coloniales contribue à accroître sa popularité et il devient vite le héros national. Face à l'agitation provoquée par cette arrestation, les autorités s'empressent de le relâcher. Il devient premier ministre à la suite de la victoire de son parti aux élections législatives de 1951. Les négociations avec les colons se poursuivent et aboutissent à l'indépendance le 6 mars 1957. La Gold Coast devient la première colonie d'Afrique sub-saharienne à accéder à l'indépendance. Elle abandonne alors son toponyme colonial et se rebaptise Ghana, en référence à un ancien Empire africain.


Kwame NKrumah et la duchesse de Kent dansent lors des festivités qui accompagnent l'indépendance du Ghana.

Le retentissement de cet événement est immense en Afrique noire et Accra devient la capitale des peuples en lutte. Durant la nuit du 6 mars 1957, des manifestations de joie et de jubilation ont lieu dans la capitale du Ghana. Elles retentissent à travers l’Afrique et ont un écho dans toute la diaspora noire, aux Caraïbes, en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis. Nkrumah devient le champion du panafricanisme. Il lance par exemple: «L’indépendance du Ghana n’a aucun sens sauf si elle est combinée avec la libération totale de l’Afrique» (dans un prochain article nous nous intéresserons aux tentatives de NKrumah pour faire triompher cette idée).

Nkrumah avec le leader noir américain W.E.B. Dubois, l'organisateur du premier congrès panafricain en 1919, et son épouse.

Lord Kitchener [1922-2000], Aldwyn Roberts pour l’état civil, Afrodescendant de Trinidad, grand maître du Calypso, célèbre ici l'avènement du nouvel Etat, espérant que son exemple soit rapidement suivi par les autres colonies d'Afrique noire. Le chanteur emprunte son nom à un des principaux maréchaux de l'Empire britannique, ministre de la guerre pendant le premier conflit mondial. Cette homonymie a parfois provoqué d'étonnants malentendus. Ainsi lorsque Terror, un autre célèbre calypsonien arrive à Londres et demande au taxi de le conduire chez Lord Kitchener, il s'entend répondre: "Mais enfin, Monsieur, il est mort depuis 50 ans!"


Le calypso est la musique populaire de Trinité et Tobago, un petit pays constitué de deux îles de la mer des Caraïbes. Ce style a connu son âge d’or dans les années 1930-50 et plonge ses racines dans les défilés aux flambeaux (« cannes brûlées » ou « canboulay ») qui avaient lieu la nuit précédant les carnavals du Mardi gras. L'album Calypso (1956) de Harry Belafonte contribua à la popularité et la diffusion de cette musique. L'essor et le triomphe du reggae jamaïcain éclipseront quelque peu le calypso dans les années 1960, 1970.

Le drapeau ghanéen décrit par Lord Kitchener dans sa chanson. Le rouge, l'or et le vert correspondent aux couleurs panafricaines. L'étoile noire, voulue par NKrumah, symbolise la liberté de l'Afrique.

Lord Kitchener: "Birth of Ghana". Quelques difficultés dans la transcription du morceau, si vous comprenez mieux l'anglais que moi, n'hésitez pas à me corriger en commentaire.


We'll never be forgotten the Six of march 1957
when the Gold Coast successfully
get the independance officialy

Refrain:
Ghana!
Ghana is the name
Ghana
we wish to proclaim
We will ....
the six of march independance day

Doctor Nkrumah ....
to make the Gold Coast what it is today
he ... to bring us freedom and liberty

refrain

The doctor ... an agitator

then he became popular leader
he continue to go further
and now he's gone prime minister

Ghana!
Ghana is the name
Ghana
we wish to proclaim
We will ....

the national flag is a lovely sign
with beautiful colors
red gold and green
and a black star in the center
representing the freedom of Africa

Ghana!
Ghana is the name
Ghana
we wish to proclaim
We will ....
the six of march independance day

Congratulations from Haile Selassie
was probably receive proudly by everybody
... particularly
... self-government

____________________

Nous n'oublierons jamais le 6 mars 1957 / lorsque la Côte de l'or obtint / officiellement son indépendance.

refrain: Ghana! / Ghana/ Ghana est le nom que nous voulons proclamer
nous ? le 6 mars jour d'indépendance.

Doteur NKrumah ? / pour faire de la Côte de l'or ce qu'elle est aujourd'hui / il ? / nous apporter la liberté

refrain

le docteur ? un agitateur / puis il devint un leader populaire / poursuivant son activité / jusqu'à devenir le premier ministre.

refrain

le drapeau national est un joli ? / avec de belles couleurs / rouge, or et vert
/ et une étoile noir au milieu / représentant la libération de l'Afrique

refrain

Les félicitations d'Haile Selassie / furent accueillies fièrement par tout le monde / ? particulièrement / ? le gouvernement autonome.

Sources:

- L'émission "L'Afrique enchantée" du 21 août 2007 (sur France Inter) consacrée au Ghana.

- Bernard Droz: "Histoire de la décolonisation au XXème siècle", le Seuil, 2006.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Pour toute chanson en anglais tape le titre et lyrics et tu trouveras les paroles.Tu trouveras les paroles ici.
http://www.cool-breeze.org/songs.html
Super blog