mercredi 30 décembre 2009

Sur la platine en 2009.

Un petit coup d'oeil dans le rétroviseur avec quelques uns des coups de coeurs musicaux de l'année écoulée.



1. Melody Gardot: "who will comfort me".
Assurément un des albums de l'année. La jeune chanteuse possède une très grande voix et son interprétation est débarrassé de tout le superflu.

2. Lee Fields and the Expressions: "ladies".
Ce vieux de la vieille de la scène soul s'est rappelé à notre bon souvenir avec un album vintage qui ne sent absolument pas le formole comme c'est souvent le cas lorsqu'il s'agit d'enregistrer de vieilles gloires. Une des bonnes surprises de l'année.

3. Grizzly Bears: "two weeks".
Album efficace et très agréable au fil des écoutes.

4. Jean-Louis Murat: "Ginette Ramade".
Cette album enregistré à Nashvill se mérite. A la première écoute, on se demande bien pourquoi le barde auvergnat a traversé l'Atlantique pour enregistrer ces 11 morceaux. Mais à force de persévérance, les morceaux séduisent et la voix de Murat fait mouche.

5. Staff Benda Bilili: "Sala mosala".
Mon coup de cœur de l'année 2009. Le groupe congolais commence à rencontrer un beau succès en France et ailleurs (ils ont reçu le Womex, équivalent des victoires de la musique britannique). Mais c'est encore sur scène qu'ils donnent le meilleur d'eux-même (toujours pas remis d'un de leurs concerts). Très très fort!

6. Ballake et Vincent Segal: "Wo Yé N'gnougobine".
Un très bel album tout en introspection qui prouve que la rencontre d'univers sonores très différents offre parfois de très beaux fruits.

7. Salif Keita: "Folon".
La grande voix du mandingue nous est revenue avec un très bel album en cette année 2009. A compléter par la lecture d'un ouvrage de Florent Mazzoleni consacré au grand chanteur albinos. (voir ici l'article sur "l'épopée mandingue en musique").

8. Benjamin Biolay: "Brandt rhapsodie".
On peut trouver cette manière d'interpréter particulièrement affectée ou au contraire adorer. En tout cas, Biolay laisse rarement indifférent. Il chante ici en duo avec Jeanne Cheral.



1. Wax Tailor: "986 dragon chasers".
Le dj français confirme avec ce troisième album très inventifs et jamais barbants: une franche réussite.

2. Tinariwen: "Ere tasfata adounia".
Le blues touareg, brut et sans compromis, de la formation malienne séduit une fois de plus. Pour en savoir plus sur le blues touareg.

3. Charlie Winston: "Like a hobo".
Gros succès en France pour ce jeune britannique qui mêle avec bonheur folk et pop.

4.Wilco: "you and I".
La formation californienne brille une fois de plus avec des mélodies de toute beauté.

5. Bill Calahan: "Jim Cain".
Un album intimiste qui met en valeur la belle voix profonde et veloutée de Bill Calahan.

6. Lhasa: "Rising".
Très grand disque tout en calme et retenu (malheureusement son dernier). A lire:
- le portrait que lui consacre télérama.fr: "Lhasa, chanteuse à la voix unique".
- sur la blogothèque: "Lhasa, un au-revoir".

Rééditions:

7. Gnonnas Pedro and his djades band :"la musica en vérité".
Les Allemands d'Analog africa se sont distingués cette année par quelques rééditions particulièrement soignées. Ils contribuent ainsi à nous faire découvrir la richesse du patrimoine musicale béninois qui ne saurait se réduire au Tout Puissant Orchestre Poly-rythmo de Cotonou. Nous vous en reparlons très vite sur Samarra.

8. L'orchestre de la paillote: "Kadia blues".
Le dictateur guinéen Sékou Touré a très tôt misé sur la musique pour vanter les mérites de son régime. Si ce dernier s'est durci progressivement pour rendre le quotidien des Guinéens insupportable, la musique guinéenne s'est en revanche imposée comme une des plus belles et créatrice du sous-continent. La compagnie discographique d'Etat, Silyphone, a ainsi diffusé quelques très beaux disques dont ceux de l'orchestre de la paillote devenu ensuite Keletigui et ses Tambourinis. Pour en savoir plus sur la très riche, et méconnue, musique guinéenne, nous vous renvoyons aux 2 articles sur Lire-Ecouter-Voir.

2 commentaires:

jtrt a dit…

Merci pour tous ces morceaux et bonne et heureuse nouvelle année à l'histgeobox. Petit correctif cependant: Wilco vient tout droit de Chicago;;;le vent du midwest plutôt que le soleil californien...

J. Blottiere a dit…

Salut Jéjé.

Merci pour la précision (je vois de la neige partout en ce moment...) et bonne année à toi aussi. A bientôt j'espère.

Julien