samedi 22 novembre 2008

120. Neil Young:"Alabama". (1972)



Cette chanson de Neil Young se trouve sur l'album Harvest, sorti en 1972. Il y critique l'intolérance et le racisme qui règnent alors dans cet état du sud profond. En effet, il s'agit assurément, avec le Mississippi, de l' état dans lequel la ségrégation est la plus profondément ancrée dans les esprits: le boycott des bus de Montgomery en 1954-55, la répression des Freedom rides en 1961, puis celle des manifestations de Birmingham en 1963, les nombreux assassinats et attentats qui ravagent cette même ville le prouvent.





George Wallace, le gouverneur de l'Alabama (1963-1987).


Le gouverneur de l'état, George Wallace, incarne, plus que tout autre, le refus de déségréguer le sud. Par exemple, en 1963, il s'oppose physiquement à l'entrée des troupes fédérales venues imposer la déségrégation scolaire à l'université d'Alabama, à Tuscaloosa. Il sera élu à plusieurs reprises et bénéficiera d'une extraordinaire popularité dans son fief. Son slogan fait d'ailleurs froid dans le dos: ”ségrégation aujourd'hui, ségrégation demain, ségrégation pour toujours”.

Dans son célèbre discours prononcé à Washington, en août 1963, Martin Luther King mentionne tout particulièrement l'Alabama et son gouverneur. Il lance: "Je rêve que, un jour, même en Alabama où le racisme est vicieux, où le gouverneur a la bouche pleine des mots "interposition" et "nullification", un jour, justement en Alabama, les petits garçons et petites filles noirs, les petits garçons et petites filles blancs, pourront tous se prendre par la main comme frères et sœurs. "



George Wallace s'oppose physiquement à l'entrée des troupes fédérales venues imposer la déségrégation scolaire à l'université d'Alabama, à Tuscaloosa.


Wallace se présente même comme candidat "dissident" aux présidentielles de 1968. Sans les deux grosses machines des partis démocrate et républicain, il réussit pourtant à convaincre près de 13% des électeurs. Il l'emporte même dans cinq Etats du sud, contribuant ainsi à la défaite du démocrate Humphrey face à Nixon.

Carte des élections présidentielles américaines en 1968.

En 1972, Wallace est blessé par un déséquilibré, il restera paralysé. Quelques années plus tard, il reniera ses prises de position racistes et demandera publiquement pardon à la communauté noire. Il sera réélu n 1982.

Le chanteur canadien décrit un état en marge, qui aurait fait sécession. A la fin du morceau, Neil Young souligne pourtant que la situation pourrait évoluer, à condition que l'état abandonne ses vieux démons, le racisme et la ségrégation.

"Alabama" Neil Young (1972)

Oh Alabama
The devil fools
with the best laid plan.
Swing low Alabama
You got spare change
You got to feel strange
And now the moment
is all that it meant.

Alabama, you got
the weight on your shoulders
That's breaking your back.
Your Cadillac
has got a wheel in the ditch
And a wheel on the track

Oh Alabama
Banjos playing
through the broken glass
Windows down in Alabama.
See the old folks
tied in white ropes
Hear the banjo.
Don't it take you down home?

Alabama, you got
the weight on your shoulders
That's breaking your back.
Your Cadillac
has got a wheel in the ditch
And a wheel on the track

Oh Alabama.
Can I see you
and shake your hand.
Make friends down in Alabama.
I'm from a new land
I come to you
and see all this ruin
What are you doing Alabama?
You got the rest of the union
to help you along
What's going wrong?


_________________

Oh Alabama
Le diable déjoue
Les plans les mieux conçus.
Tourne au ralenti Alabama
Tu as de la ressource
Tu dois te sentir bizarre
Et c'est maintenant que l'instant
Prend tout son sens.

Alabama, tu as le poids sur tes épaules
il te brise le dos.
Ta Cadillac a une roue dans le fossé
Et l'autre sur la chaussée.

Oh Alabama
Des banjos jouent
A travers les vitres brisées
Les fenêtres tombent en Alabama.
Regarde les vieux
Ligotés dans des cordes blanches
Ecoute le banjo.
Ça ne te ramène pas au pays ?

Alabama, tu as le poids sur tes épaules
il te brise le dos.
Ta Cadillac a une roue dans le fossé
Et l'autre sur la chaussée.

Oh Alabama
Puis-je te rencontrer
Et te serrer la main
me faire des amis en Alabama.
Je viens d'un nouveau pays
Je viens vers toi
Et je vois toute ces ruines
Que fais-tu Alabama ?
Tu as tout le reste de l'Union
Pour t'aider à avancer
Qu'est-ce qui ne va pas?

Les paroles de la chanson créées la polémique. En 1974, les sudistes de Lynyrd Skynyrd, un groupe de rock originaire de l'Alabama, répondent à Young avec leur titre Sweet Home Alabama, en 1974. Ils y prennent directement à parti le chanteur canadien et lui font savoir qu'ils n'ont pas de leçons à recevoir de lui: "j'ai entendu monsieur Young chanter à son sujet (l'Alabama) / j'ai entendu Neil le descendre / j'espère que Neil Young se rappellera / Que de toutes façons, un sudiste n'a pas besoin de lui par ici." Contre toute attente, Neil apprécie la riposte et envoie même des maquettes de chansons aux Rednecks.




Petite devinette: savez-vous d'où vient le nom du groupe Lynyrd Skyrnyrd? Tentez votre chance en commentaire...

Le Grateful Dead consacrera aussi une chanson à l'Alabama. Le morceau Alabama gateway n'est pas plus amène à l'égard de l'Etat du sud. Jerry Garcia chante en effet: "49 Etats frères avaient tous l'Alabama dans les yeux / Pourquoi ne donne-t-on pas à l'Alabama assez de corde pour se pendre?"



Sources:
- CH. Gancel et Y.Delmas: "Protest song", Textuel, 2005, p p278-279.

- M. A. Combesque:"Martin Luther King. Un homme et son rêve", Le félin poche, 2008.

Liens:
* D'autres morceaux consacrés à l'Alabama sur L'Histgeobox:

- l'histgeobox: 23. John Coltrane:"Alabama".

- l'histgeobox: 2. J.B. Lenoir:"Alabama blues".

- l'histgeobox: 41. Phil Ochs:"Freedom riders". (1962)


* My space sur le Loner, autour de son live at Canterbory house, en 1968.
* Young sur Music-story.
* Une discographie commentée du barde canadien.

6 commentaires:

jtrt a dit…

Le nom du groupe est la version phonétique du nom de leur prof de gym au lycée...visiblement le courant passait pas trop entre ces ados chevelus et l'enseignant!

J. Blottiere a dit…

Exact, j'avais lu cette histoire. C'est marrant. A quand une version française? cela pourrait donner du Gilles G... blues explosion ou bien du Nicole R..- L... folk band!!!

J.

Black a dit…

Je connaissais évidemment les deux versions Neil Young et Lynyrd Skynyrd, mais j'ignorais que l'une avait été créé en réponse à l'autre...

Merci, je vais pouvoir aller me coucher, en ayant appris un truc aujourd'hui... et pas n'importe quelle futilité...

oh alabama, un état qui a inspiré les drames et les grandes chansons (je pensais aussi à Coltrane)

Merci encore !

EV a dit…

La vidéo a été retirée mais on peut encore entendre la chanson sur Youtube dans une version audio seulement : http://www.youtube.com/watch?v=Gm6l3gYputM

Merci pour cette notice.

EV a dit…

Le Swing Low de la 1ère strophe rappelle le célèbre gospel : "Swing Low Sweet Chariot"...qui était un des chants utilisés comme code par l'Underground Railway.

J. Blottiere a dit…

Merci beaucoup. Je viens d'intégrer la video.

J.B.